Qui n'a pas craqué pour cette robe issue du dernier LMV ? Je révais d'une robe chemise et celle-ci, avec sa jupe froncée, changeait de la classique !

Mon exaltation s'est calmée à la lecture des nombreuses pages et schémas d'explication, cette robe est un "gros chantier" et comporte 16 pièces.

J'ai attendu mes congés, trouvé dans mon stock un coupon mi lin, mi coton, colori "bleu jean" souple avec un beau tombé, et me voici lancée dans cette aventure couturesque !

Mon premier défi a été de faire rentrer les pièces du puzzle dans 147 cm de tissu alors qu'il en faudrait 165 cm. Opération tétris réussie hormi le lien des manches qui sera en contre-droit fil.

 image

 

Je dois t'avertir d'une chose, cette robe demande non pas grande expérience en couture, mais du temps et de la minutie.

Oui, je sais me débrouiller assez bien en couture, oui je suis minutieuse voir limite maniaque, mais non, je n'avais jamais réalisé de chemise, encore moins un col avec pied de col, ni des fentes de manches, ni fait une tonne de surpiqures...

Bref, j'ai appris tout plein de nouvelles techniques, les pièces du patron s'imbriquent parfaitement et les explications sont aux petits oignons... Alors fonces si elle te fait envie !!

 

Voici quelques vues des étapes, pour l'empiécement interne dos, je n'ai pas compris comment faire, j'ai réglé ce problème en faisant la couture épaule en couture anglaise. 

image

 

Pour les poches, je les trouvais un peu trop riquiquis, j'ai augmenté leur largeur de 1 cm par coté. 

 

 

image

Pose du col très bien expliquée et réussite sans encombre. Le plus technique est fait !!

La bonne surprise était de voir que je pouvais me passer du zip invisible après un premier essayage. 

Pour la couture des manches, je les ai montées ouvertes sur les emmanchures avec une couture simple. Puis j'ai réalisé une couture anglaise allant du bas de manche au bas de la robe, pour une jolie finition.

 

image

 

 

La récré avec la pose des pressions Kam couleur bronze, 12 mn.

 

image

 

 

Et pour une fois, j'ai fais l'ourlet du bas à la Mac pour un rappel des surpiqures. Je penses que c'est d'ailleurs avec ses dernières que j'ai le plus galéré, j'ai usé, abusé du découd vite sur de nombreuses parties afin d'avoir le meilleur résultat possible.

 

Enfin, la voici terminée, après 2 journées pluvieuses et des séances de cousettes rapprochées !

 

 

image

image

image

image

image

J'ai adoré la coudre, vraiment ! Le haut me plait tellement que j'envisage pour le futur une version chemise et bas volanté sous la ceinture.

J'ai coupé, comme d'habitude un 34, pour un 36 du commerce. Elle taille impeccablement si on compare ses mesures au tableau de taille du magazine. Tenir compte surtout du tour de poitrine pour cette robe.